Frangy demain

Historique illustré de ces métastases pé­riurbaines : projets démesurés et inutiles, dialogue impossible : Comment Frangy est devenue moche.

La politique de l’actuelle majorité menée par M.Le Maire, Bernard Revillon, a fait le(ur) choix de bétonner et bitumer, de détruire le vieux centre,  au détriment de la conservation, de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine architectural et naturel local.

Une autre vision de l’espace public qui ne donne pas la priorité aux piétons

Frangypans, vous avez le droit de savoir.


"Trop souvent nous nous contentons du confort de l’opinion sans faire l’effort de penser." John Fitzgerald Kennedy

Chers frangypans, 

Nous faisons tous les jours la bien triste expérience, qu'une fois l'éducation manquée, on ne la refait plus, et qu'on en supporte pour toujours les funestes conséquences.

Quand on n’a pas d‘idées il suffit d’un vieux cliché, le coup de neuf, la restructuration, les fermes industrielles, de béton rhabillé voire de hangars métalliques ! Face à l’irrésistible bétonnage et bitumage forcenés, M.Le Maire continue son oeuvre, en faveur de l'ouverture au monde, du non respect du patrimoine frangypan. Avec ce comportement, cette attitude, cet aveuglement permissif de l'ensemble des élus, la banalisation de Frangy tant voulue par M.Le Maire, Bernard Revillon, agriculteur, peut continuer à marche forcée, à grand coup de formules magiques qui verdissent le béton et bétonnent les espaces verts ! 

Frangy demain

Mais c’est oublier que Frangy et les frangypans sont prêts à résister comme ils l’ont toujours fait par le passé… Car, oui, les frangypans sont attachés à leur vieux Frangy et ce sentiment loin de les ringardiser, les honore. Et Non, ils ne veulent pas que leur village soit défigurée par une architecture banalisée ou ces hangars métalliques gigantesques qui encombrent inutilement le paysage de Frangy et que la Mairie de Frangy et son maire actuel veut contre leur gré leur infliger! 
 

C’est pourquoi, Mesdames et Messieurs les élus, il est urgent d’écouter vos administrés : respectez les idées des frangypans, soyez sourds aux sirènes du bitumage et de bétonnage qui vendent des parkings souterrains, des hypothétiques commerces, voire des logements sociaux ! Ne favorisez plus ces projets contraires à l’intérêt général et contre lesquels il est si difficile pour la population civile de lutter. 

L'abandon du patrimoine de proximité, la destruction du vieux centre-Bourg unique en Haute-Savoie et la construction de ronds-points, la multiplication alarmante des ZA … L'habitat traditionnel des hameaux, partout menacé par ces fermes industrielles les plus cupides, et défiguré partout par d'immondes hangars métalliques.

Frangy défigurée : Frangy, comment Frangy est devenue moche !?

L'hypocrisie des urbanistes fous du moment. Les plus vives inquiétudes des défenseurs du patrimoine concernent l'espace urbain, patrimoine partagé et qui donne le sens à notre village. La nouvelle esplanade Toutânbhéton, mer de bloc de béton gris, pour laquelle on a détruit un espace cohérent, a opéré une banalisation de l'esprit des lieux. Que dire de la future place ou ces mêmes urbanistes s’apprêtent à détruire le dernier grenier à Sel (XVIIIe) de Haute-Savoie et le relais de poste (base XIVe). Que dire du grand pont (XVIIe) à jet de pierre d'une ZA et d'une sablière

Historique illustré de ces métastases pé­riurbaines. Comment Frangy est devenue moche.

Des actions dynamiques auprès des services de l'Etat avec l’aide de volontaires ont permis de sauver Bel-Air dans son ensemble et sa restauration en cours démontre que l’intelligence et la volonté peuvent triompher de l’incompétence et de la médiocrité.

Notre époque, obsédée d’instantanéité, nous fait perdre le sens de la mémoire. Les frangypans voient leur cadre de vie se dégrader durablement tous les jours un peu plus. Les élus actuels engagent Frangy dans une voie périlleuse. Nous souhaitons nous tromper, mais nous voulions vous dire que certaines des décisions, tout comme ces non décisions font courir de grands risques à l’avenir de Frangy, et donc aux enfants de, à tous les frangypans.

La qualité de vie à Frangy, Haute-Savoie

All Qualité de vie

All Alerte Frangy

Cherchez en tout pays et sur toute la terre, vous n’y trouverez pas un grand mal en morale et en politique où l’argent ne soit mêlé. Rousseau

Ce n'est plus la campagne, ça ne sera jamais la ville. Néant urbain ou néant rural, au choix. Qualité de vie et qualité des services, frangypans, que sont-ils devenus ?
La plupart des néo-ruraux, ces frangypans d'origine contrôlée, recherchent tranquillité, nature et préservation de leur cadre de vie alors que certains élus n'hésitent pas à détruire nature et mémoire, pour pouvoir développer leur milieu. Ces étrangers, gardiens de la mémoire, se dressent alors en protecteurs du patrimoine bâti et paysager.
A Frangy (Haute-Savoie), la plupart des frangypans sont engagés en ce moment dans une lutte qui ne sera pas sans quelque importance dans l'histoire de ce petit village rural, et qui tient, de près et de loin, à des intérêts et à des principes d'un ordre trop élevé pour être effleurés en passant.

All FD Frangy

Le Savoir et la connaissance Inventaire Patrimoine L'Histoire de Frangy

Le monde associatif est beaucoup trop faible, surtout quand son objet est, comme le notre, le bien commun sans idée partisane ni intérêt matériel. Pourquoi militer, se battre, quand tout est (d'apparence) si complexe ?

Inconsciente de son important patrimoine, insoucieuse de le conserver, de le développer et de le mettre en valeur, M.Le Maire et les élus ont donc décidé de détruire de rares et uniques bâtiments (de Haute-Savoie) du vieux centre-bourg. Ceux-là même qui ont sollicité la destruction du domaine de Bel-Air, aujourd'hui inscrit au titre des Monuments historiques. Ceux-là même qui ont demandé en mairie, malgré l'inscription de procéder à la destruction du corps de dépendance de Bel-Air. Ceux-là même qui ont demandé, la suppression auprès de M.Le Préfet de Haute-Savoie, de la totalité du périmètre de protection. Ceux-là même qui ont procédé à la destruction de vielles bâtissent du XVIIe qui gênaient la circulation des énormes camions de livraison de granulés pour ces fermes industrielles, ... et qui refusent d'agir à l'encontre de ceux qui abattent illégalement des arbres en zone protégée, qui construisent sans permis en zone protégée.

All Urbanisme Frangy

Au-delà, nous pouvons ouvrir le débat sur la politisation de l’urbanisme. En tant que composante d’un projet global de ville, la mise en œuvre de l’urbanisme permet de se demander dans quelle village, voire dans quelle société, nous voulons vivre ? Choisir un « vivre ensemble » : un sujet infiniment politique ! Infrastructures inadaptée, des services publics et des services de base insuffisants et, des transports publics peu développées ou inexistants et des routes d’accès inadaptées, tel est le Frangy d'aujourd'hui.  

Le développement des fermes industrielles, lotissements, zones industrielles, ... de Frangy axé sur l’automobile a entraîné avec lui tous les problèmes associés à son utilisation : pollution, congestion routière, bruit, étalement urbain, dépendance de plus en plus grande envers la voiture, iniquité liés à la mobilité et à l’accessibilité, accidents, décès. Devant l’interrelation entre transport et aménagement du territoire, rien n'a été entrepris au niveau des infrastructures de transports !

All Destruction Frangy

Il reste à espérer que la majorité des habitants sauront s’en souvenir pour les prochaines élections municipales. Peut-être, les départs du maire et des élus, pourront-ils, mettre un terme à cette situation désolante. Les responsables politiques doivent entrer dans l'ère de la responsabilité !

"Avec le projet de rénovation du centre bourg, 2013 s’annonce sous le signe du changement. Préserver un chef-lieu actif et attractif  c’est : proposer une vraie Place centrale, accueillante, confortable et animée, offrir de l’espace au piéton, réorganiser le stationnement, faire cohabiter en bonne intelligence les différents flux de déplacement. Un projet ambitieux pour Frangy, qui va changer radicalement et durablement sa perception." Extrait propagande communale

Ce projet a pour budget global 5610 K€ (prévisionnel, présenté le 12 février 2013) pour un budget communal total de ... 4053 K€ (2014) Chercher l'erreur !

"Nos projets se conduiront dans le respect des équilibres budgétaires et financiers de la commune sans alourdissement de la fiscalité. " Alain Poyrault, Profession de foi, 9 Mars 2008

Portrait Urbanisme

Aller plus loin à Frangy :  

Aller plus loin : A lire et relire : Guerre aux démolisseurs !

Faites entendre votre voix !      

Partagez cet article avec vos contacts sur les réseaux sociaux.     
Envoyez cet article par mail à votre entourage.
--
© Ensemble, choisissons Frangy, Suivez-nous